Bibliographie

G. Arnaud d’Agnel, Les Comptes du roi René publiés d’après les originaux inédits conservés aux Archives des Bouches-du-Rhône, Paris, 1908-1910, 3 vols.

François Avril et Nicole Reynaud, Les manuscrits à peintures en France 1440-1520, Paris : Flammarion, Bibliothèque nationale, 1993, en part. p. 126-127.

François Avril, Nicole Reynaud, Quand la peinture était dans les livres. Les manuscrits enluminés en France, 1440-1520, [ouvrage publié à l’occasion de l’exposition réalisée par la Bibliothèque Nationale, 16 octobre 1993-16 janvier 1994], Paris : BnF : Flammarion, 1995. No 66, p. 127.

Colette Beaune, Élodie Lequain, « Marie de Berry et les livres », Livres et Lectures de Femmes en Europe entre Moyen Âge et Renaissance, Anne-Marie Legaré, B. Schnerb (dir.), Turnhout : Brépols, 2007, pp. 49-65.

B. de Broussillon, P. de Farcy, La Maison de Laval, vol. III, Paris : Alphonse Picard et fils éditeurs, 1900, pp. 230-35 et vol. V, 1903, p. 228, qui corrige et complète les biographies antérieures.

Cynthia J. Brown, The Queen’s Library. Image-Making at the Court of Anne of Brittany, 1477-1514, Philadelphie : University of Pennsylvania Press, 2011

N. Coulet, A. Planche, F. Robin, Le roi René : le prince, le mécène, l’écrivain, le mythe, Aix-en-Provence : Edisud, 1983.

Léopold Delisle, Le Cabinet des Manuscrits de la Bibliothèque impériale, Paris : Imprimerie Impériale, 1868, tome I, pp. 124-25.

Marc-Édouard Gautier (dir.), François Avril, conseiller scientifique, Splendeur de l’enluminure. Le roi René et les livres [Catalogue de l’exposition, Galerie de l’Apocalypse du château d’Angers, 3 oct. 2009-3 janv. 2010], Arles : Actes Sud, 2009.

Laurent Hablot, La devise, mise en signe du prince, mise en scène du pouvoir, Turnhout : Brepols, 2012 (à paraître).

Laurent Hablot, « La devise, un signe pour les princes de la fin du Moyen Age », La création artistique en France autour de 1400, E. Taburet (dir.), Paris : La Documentation Française, 2006, p. 177-192.

Laurent Hablot, « L’emblématique du roi René, outil de pouvoir et de gouvernement », Actes du Colloque international d’Angers, René d’Anjou (1409-1480). Pouvoirs et gouvernement, J.-M. Matz et N.-Y. Tonnerre (dir.), Rennes : PUR, 2011, p. 327-337.

Laurent Hablot, « Mise en signe du livre, mise en scène du pouvoir. Armoiries et devises dans les manuscrits de René d’Anjou » ; notices 15, 16, 17, 24, 26, 27, 28 « lettres de noblesses et concessions d’armoiries », Anne-Marie Legaré, Notices du catalogue, Splendeur de l’enluminure. Le roi René et les livres [Catalogue de l’exposition, Galerie de l’Apocalypse du château d’Angers, 3 oct. 2009-3 janv. 2010], Marc-Édouard Gautier (dir.), François Avril, conseiller scientifique, Arles : Actes Sud, 2009, p. 167-177 et 248-255.

Laurent Hablot, « La mise en signes du livre princier à la fin du Moyen Âge, emblématique, histoire politique et codicologie », Gazette du livre médiéval, publication du CNRS, Paris, 2000, n° 36, p. 25-35.

Laurent Hablot, « Usages de l’emblématique dans les livres de Matthias Corvin et pratiques contemporaines du discours politique », Actes du colloque international Matthias Corvin, les bibliothèques princières et la genèse de l’État moderne, publié par J.-F. Maillard, I. Monok, D. Nebbiai, avec le concours d’E. Madas, de L.A. Sanchi et d’E. Szupán, Budapest : Orszagos Széchényi Könivtar, 2009 (De Bibliotheca Corviniana. Supplementum corvinianum, II), p. 177-191.

Geneviève Hasenohr, « L’essor des bibliothèques privées aux XIVe et XVe siècles », Histoire des bibliothèques françaises. Les bibliothèques médiévales. Du VIe siècle à 1530, A. Vernet (dir.), Paris : Cercle de la Librairie, 1989, t. I, pp. 215-263.

Thérèse de Hemptinne, « Lire et écrire, c’est prier un peu. Culture écrite et pratiques féminines de dévotion aux Pays-Bas à la fin du Moyen Âge », Livres et Lectures de Femmes en Europe entre Moyen Âge et Renaissance, Anne-Marie Legaré, B. Schnerb (dir.), Turnhout : Brépols, 2007, pp. 151-162.

Thérèse de Hemptinne, Maria Eugenia Góngora, (éd.), The Voice of Silence. Women’s literacy in a Men’s Church. Series : Medieval church studies, vol. 9, Turnhout : Brepols, 2004.

Delphine Jeannot, « Les bibliothèques de princesses en France au temps de Charles VI : l’exemple de Marguerite de Bavière », Livres et Lectures de Femmes en Europe entre Moyen Âge et Renaissance, Anne-Marie Legaré, B. Schnerb (dir.), Turnhout : Brépols, 2007, pp. 191-210.

M. Michael Jones, « Les manuscrits d’Anne de Bretagne, reine de France », Mémoires de la Société d’histoire et d’archéologie de Bretagne, 1978, pp. 43-81.

Eberhard König, Französiche Buchmalerei um 1450. Der Jouvenel-Maler, der Maler des Genfer Boccaccio und die Anfänge Jean Fouquets, Berlin : Gebr. Mann, 1982.

Lecoy de La Marche, Le roi René, sa vie, son administration, ses travaux artistiques et littéraires, d’après les documents inédits des archives de France et d’Italie, Paris : Firmin-Didot Frères, 1875.

Anne-Marie Legaré, « Appendice – Sources relatives aux livres de Jeanne de Laval », Splendeur de l’enluminure. Le roi René et les livres [Catalogue de l’exposition, Galerie de l’Apocalypse du château d’Angers, 3 oct. 2009-3 janv. 2010], Marc-Édouard Gautier (dir.), François Avril, conseiller scientifique, Arles : Actes Sud, 2009, p. 398-399.

Anne-Marie Legaré, « Les deux épouses de René d’Anjou », Splendeur de l’enluminure. Le roi René et les livres [Catalogue de l’exposition, Galerie de l’Apocalypse du château d’Angers, 3 oct. 2009-3 janv. 2010], Marc-Édouard Gautier (dir.), François Avril, conseiller scientifique, Arles : Actes Sud, 2009, p. 59-71 ;

Anne-Marie Legaré, « Jeanne de Laval, représentante de sa noble lignée », Femmes de pouvoir, femmes politiques durant les derniers siècles du Moyen âge et au cours de la première Renaissance, Liège : A. Marchandisse éd., (sous presse).

Anne-Marie Legaré, « Livres et lectures de la reine Jeanne de Laval », Bretagne. Art, création, société. Mélanges en l’honneur de Denise Delouche, textes réunis par J.-Y. Andrieux et M. Grivel, Rennes : PUR, 1997, p. 220-234.

Anne-Marie Legaré, Notices du catalogue, Splendeur de l’enluminure. Le roi René et les livres [Catalogue de l’exposition, Galerie de l’Apocalypse du château d’Angers, 3 oct. 2009-3 janv. 2010], Marc-Édouard Gautier (dir.), François Avril, conseiller scientifique, Arles : Actes Sud, 2009, notices no 43, p. 348 ; no 45, p. 351-355 ; no 46, p. 356-357 ; no 48, p. 364-367 ; no 49, p. 368-369 ; no 52, p. 380-381, p. 398-399.

Anne-Marie Legaré, « Psautier de Jeanne de Laval », dans Splendeur de l’enluminure, le roi René et les livres, dir. Marc-Edouard Gautier, Angers, 2009. n° 45

Anne-Marie Legaré, « Reassessing women’s libraries in late medieval France: the case of Jeanne de Laval », Renaissance Studies, «Women Patrons of Renaissance Art», Vol. 10, no 2, 1996, p. 209-236.

Anne-Marie Legaré, B. Schnerb (dir.), Livres et Lectures de Femmes en Europe entre Moyen Âge et Renaissance, Turnhout : Brepols, 2007.

Victor Leroquais, Les psautiers manuscrits latins des bibliothèques publiques de France, Mâcon : Protat, 1940-1941, en part. t. II, p. 162-164.

Margaret Manion, B. J. Muir (éd.), The Art of the Book. Its Place in Medieval Worship, Exester : University of Exeter Press, 1998.

J.-M. Matz et N.-Y. Tonnerre (dir.), Actes du Colloque international d’Angers, René d’Anjou (1409-1480). Pouvoirs et gouvernement, Rennes : PUR, 2011.

Christian de Merindol, « Programmes de la décoration des demeures et des chapelles du roi René d’après l’héraldique et l’emblématique », dans Artistes, artisans et production artistique au Moyen Âge, vol. II : Commande et travail, éd. X. Barral y Altet, Paris, 1987, p. 235-255.

Christian de Mérindol, Le roi René et la seconde maison d’Anjou. Emblématique, art, histoire, Paris : Le léopard d’Or, 1987.

B. J. Muir (éd.), Reading Texts and Images. Essays on Medieval and Renaissance Art and Patronage in honour of Margaret Manion, Exeter : University of Exeter Press, 2002.

C. Nostradamus, Histoire de Provence, citée par H. Moris, L’Abbaye de Lérins, Paris, 1909, p. 406 ; un chapitre entier est consacré à cette bibliothèque (pp. 406-415).

Michel Pastoureau, L’Art héraldique, Paris : Seuil, 2010.

Michel Pastoureau, « L’Héraldique au service de la codicologie », Codicologica : éléments pour une codicologie comparée, Leyden : E.J. Brill éd., vol. 2, Paris, 1978, p. 75-90.

Michel Pastoureau, « Présences héraldiques dans le livre médiéval », Histoire des bibliothèques françaises. Les bibliothèques médiévales. Du VIe siècle à 1530, A. Vernet (dir.), Paris : Cercle de la Librairie, 1989, t. I, p. 196-201.

Michel Pastoureau, Traité d’Héraldique, Paris : Picard, 1987.

Paul Perdrizet, Le calendrier parisien à la fin du Moyen Âge d’après le bréviaire et les livres d’heures, Paris : Les Belles Lettres, 1933.

« René d’Anjou » (article), Dictionnaire des lettres françaises. Le Moyen Âge, Paris : Le Livre de Poche, 1992, pp. 1258-60.

Nicole Reynaud, « Georges Trubert, enlumineur du Roi René et de René II de Lorraine », Revue de l’Art, 35, 1977, p. 59.

Nicole Reynaud, Jean Fouquet, les Heures d’Etienne Chevalier, Dijon : Faton, 2006.

F. Robin, La Cour d’Anjou-Provence. La vie artistique sous le règne de René, Paris : Picard, 1985.

B. Roy, « Triboulet, Josseaume et Pathelin à la cour de René d’Anjou », Le Moyen français, 7, 1980, pp. 7-56.

G. A. Runnalls, « René d’Anjou et le théâtre », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, Anjou, Maine, Touraine, 88, 1981, pp. 157-80.

Jean-Claude Schmitt, « L’univers des marges », Le Moyen Âge en Lumière, Jacques Dalarun (dir.), Paris : Fayard, 2002, p. 330-361.

Pamela Sheingorn, « The Wise Mother : The Image of St. Anne teaching the Virgin Mary », Gendering the Master narrative. Women and Power in the Middle Ages, Erler et Kowalesky (éd.), Ithaca et Londres : Cornell University Press, 2003, pp. 105-134.

Leslie Smith, J.H.M. Taylor (éd.), Women, the Book and the Wordly. Selected Proceedings of the saint Hilda’s Conference 1993, vol.2, Woodbridge : Boydell & Brewer, 1995.

Patricia Stirnemann, Les Heures d’Étienne Chevalier par Jean Fouquet : les quarante enluminures du Musée Condé, Paris : Somogy : Chantilly : musée Condé, 2003-2005.

I. Suwe (éd.), La Vida de sant Honorat, poème provençal de Raimond Feraud, publié d’après tous les manuscrits, Uppsala, 1943.

Jane H. M. Taylor and Lesley Smith (éd), Women and the Book. Assesing the Visual Evidence, The British Library and University of Toronto Press, 1997.

Jean-Bernard de Vaivre, « Les armoiries et devises des Rolin », La splendeur des Rolin, Paris : Picard, 1999, p. 42 et suiv.

Jean-Bernard de Vaivre, « La dégénérescence du langage héraldique au XVe siècle : le blasonnement des armes du roi René », Archivum heraldicum, n° 1/2, 1983, p. 17-23.

Hanno Wijsman, Luxury Bound. Illustrated Manuscript Production and Noble and Princely Book Ownership in the Burgundian Netherlands (1400-1550), Turnhout : Brepols, 2010.

Joanna Ziekiewicz-Kotz, « Du psautier au livre d’heures. L’iconographie des livres de prières franco-flamands (1250-1320) », dans Gazette du livre médiéval, t. 54 (2009), p. 31-48.

Recherche

Menu principal

Haut de page