Bibliographie

Articles et monographies d’Anne-Marie Legaré
Anne-Marie Legaré, « Reassessing women’s libraries in late medieval France: the case of Jeanne de Laval », Renaissance Studies, «Women Patrons of Renaissance Art», Vol. 10, no 2, 1996, p. 209-236.

Anne-Marie Legaré, « Livres et lectures de la reine Jeanne de Laval », Bretagne. Art, création, société. Mélanges en l’honneur de Denise Delouche, textes réunis par J.-Y. Andrieux et M. Grivel, Rennes : PUR, 1997, p. 220-234.

Anne-Marie Legaré, « Jeanne de Laval, représentante de sa noble lignée », Femmes de pouvoir, femmes politiques durant les derniers siècles du Moyen âge et au cours de la première Renaissance, Liège : A. Marchandisse éd., (sous presse).

Anne-Marie Legaré, « Les deux épouses de René d’Anjou », Splendeur de l’enluminure. Le roi René et les livres Catalogue de l’exposition, Galerie de l’Apocalypse du château d’Angers, 3 oct. 2009-3 janv. 2010], Marc-Édouard Gautier (dir.), François Avril, conseiller scientifique, Arles : Actes Sud, 2009, p. 59-71 ;

Anne-Marie Legaré, « Appendice – Sources relatives aux livres de Jeanne de Laval », Splendeur de l’enluminure. Le roi René et les livres Catalogue de l’exposition, Galerie de l’Apocalypse du château d’Angers, 3 oct. 2009-3 janv. 2010], Marc-Édouard Gautier (dir.), François Avril, conseiller scientifique, Arles : Actes Sud, 2009, p. 398-399.

Anne-Marie Legaré, Notices du catalogue, Splendeur de l’enluminure. Le roi René et les livres [Catalogue de l’exposition, Galerie de l’Apocalypse du château d’Angers, 3 oct. 2009-3 janv. 2010], Marc-Édouard Gautier (dir.), François Avril, conseiller scientifique, Arles : Actes Sud, 2009, notices no 43, p. 348 ; no 45, p. 351-355 ; no 46, p. 356-357 ; no 48, p. 364-367 ; no 49, p. 368-369 ; no 52, p. 380-381, p. 398-399.


B. De Broussillon, P. De Farcy, La Maison de Laval, vol. III, Paris : Alphonse Picard et fils éditeurs, 1900, pp. 230-35 et vol. V, 1903, p. 228, qui corrige et complète les biographies antérieures.

Christian de Mérindol, Le roi René et la seconde maison d’Anjou. Emblématique, art, histoire, Paris : Le léopard d’Or, 1987.

Lecoy De La Marche, Le roi René, sa vie, son administration, ses travaux artistiques et littéraires, d’après les documents inédits des archives de France et d’Italie, Paris : Firmin-Didot Frères, 1875.

M. Michael Jones, « Les manuscrits d’Anne de Bretagne, reine de France », Mémoires de la Société d’histoire et d’archéologie de Bretagne, 1978, pp. 43-81.

Léopold Delisle, Le Cabinet des Manuscrits de la Bibliothèque impériale, Paris : Imprimerie Impériale, 1868, tome I, pp. [124-[125 (Gallica).

Cynthia J. Brown, The Queen’s Library. Image-Making at the Court of Anne of Brittany, 1477-1514, Philadelphie : University of Pennsylvania Press, 2011

N. Coulet, A. Planche, F. Robin, Le roi René : le prince, le mécène, l’écrivain, le mythe, Aix-en-Provence : Edisud, 1983.

F. Robin, La Cour d’Anjou-Provence. La vie artistique sous le règne de René, Paris : Picard, 1985.

Marc-Édouard Gautier (dir.), François Avril, conseiller scientifique, Splendeur de l’enluminure. Le roi René et les livres [Catalogue de l’exposition, Galerie de l’Apocalypse du château d’Angers, 3 oct. 2009-3 janv. 2010], Arles : Actes Sud, 2009.

G. Arnaud d’Agnel, Les Comptes du roi René publiés d’après les originaux inédits conservés aux Archives des Bouches-du-Rhône, Paris, 1908-1910, 3 vols.

Article « René d’Anjou », Dictionnaire des lettres françaises. Le Moyen Âge, Paris : Le Livre de Poche, 1992, pp. 1258-60.

G. A. Runnalls, « René d’Anjou et le théâtre », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, Anjou, Maine, Touraine, 88, 1981, pp. 157-80.

B. Roy, « Triboulet, Josseaume et Pathelin à la cour de René d’Anjou », Le Moyen français, 7, 1980, pp. 7-56.

I. Suwe (éd.), La Vida de sant Honorat, poème provençal de Raimond Feraud, publié d’après tous les manuscrits, Uppsala, 1943.

N. Reynaud, «Georges Trubert, enlumineur du Roi René et de René II de Lorraine», Revue de l’Art, 35, 1977, p. 59.

C. Nostradamus, Histoire de Provence, citée par H. Moris, L’Abbaye de Lérins, Paris, 1909, p. 406 ; un chapitre entier est consacré à cette bibliothèque (pp. 406-415).

Recherche

Menu principal

Haut de page