L’emblématique dans le Psautier de Jeanne de Laval (Laurent Hablot)

Le Psautier de Jeanne de Laval, réalisé dans la seconde moitié du XVe siècle, est, comme beaucoup de manuscrits médiévaux, chargé de marques de propriété. Ces armoiries et emblèmes nous renseignent sur celle qui l’a possédé, Jeanne de Laval, seconde épouse du roi René d’Anjou. Mais cette information de possession, précieuse pour l’historien, ne suffit pas à expliquer les motivations profondes de cette mise en signe du livre. Un simple ex-libris manuscrit, comme on le trouve parfois, aurait permis de dire à qui appartenait cet ouvrage. Il convient donc d’interroger ces emblèmes, leur histoire, leur emplacement au fil des pages et sur la page elle-même pour tenter de saisir la portée de ce discours emblématique dans le livre de dévotion.

Recherche

Menu principal

Haut de page