Les princesses et les Livres de Dévotion à la fin du Moyen Âge (Paola Corti)

La lecture de livres de dévotion constituait une des activités préférées des dames et princesses à la fin du Moyen Âge. Les divers documents écrits et visuels du XVe siècle arrivés jusqu’à nos jours témoignent de la place prééminente que la lecture jouait pour les femmes de cette époque, ainsi que de leur participation –parfois très active- à la rédaction, la production et la commande de livres, en particulier de livres de dévotion. L’importance de ces bibliothèques privées est partiellement révélée par les inventaires conservés mais les liens que ces princesses entretenaient avec ces ouvrages nous sont révélés par l’image stéréotypé de la lectrice en prière.

Recherche

Menu principal

Haut de page